Amers et de quelques définitions

D'après le Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française, AMERS, nom masculin pluriel, est un terme de marine qui désigne "tout objet fixe et très apparent pouvant servir de point de repère aux navigateurs qui sont en vue de la terre (clocher, phare, sémaphore, signal, tour)."

 

Le Dictionnaire historique de la langue française précise que AMERS, "sans rapport avec l'adjectif amer, est un emprunt (1683) au normand merc  "borne, limite" (1119), de l'ancien norrois merk, d'où le néerlandais merk (marquer). Le mot merc, qui semble avoir été emprunté comme terme juridique, témoigne tardivement de l'emploi scandinave en Normandie.  Le mot, qui désigne tout objet observé à terre et servant de repère pour la navigation, a eu pour variante amet (1783), abandonné. Il s'emploie aussi au singulier et a été repris en poésie par Saint-John Perse (comme rhumb l'avait été par Valéry) ; son homonymie avec l'adjectif amer lui donne des connotations affectives. "

 

Dans le dictionnaire analogique Larousse, AMERS est rattaché à deux mots-centres. Au titre du premier mot-centre, ECUEIL, il est associé à ce qui relève de la protection : balise, balisage, bouée, phare, sirène, cloche.  Au titre du second mot-centre, MER, il figure avec d'autres termes relatifs à la navigation dont :  sémaphore, phare, signaux.

 

Sources : Dictionnaire de la marine françoise avec figures, par Charles Romme, 1792 ; Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française, par Paul Robert, Société du Nouveau Littré, Maroc, et Presses Universitaires de France, Paris, 1953 ; Dictionnaire historique de la langue française, Dictionnaires Le Robert - Paris, 1993 ; Dictionnaire analogique Larousse.

 

DA TI M'BETI, novembre 2013.